Peuple Sacre

Peuple sacre smallLes membres du Peuple Sacré sont des hommes-lézards à la peau verte, un peu plus grands et un peu plus forts que les Humains, mais aussi plus lents et plus patauds. Ils se tiennent debouts sur leurs deux pattes postérieures et leur queue leur sert de balancier. Leur crâne, plus allongé et plus étroit que celui des hommes, est doté d’une machoire aux impressionnantes dents effilées. Les représentants typiques du Peuple Sacré portent généralement des robes colorées et sont équipés de grands gourdins ; les nobles, quant à eux, portent d’étranges armures d’écailles et sont armés d’épées à l’aspect redoutable.

La société du Peuple Sacré est soumise à une hiérarchie primitive de type féodal : le Roi-Dieu au sommet, les Divins (la noblesse) sont juste en dessous de lui et en bas de l’échelle on trouve les Malpropres (tous les autres).
Bien qu’il perpétue l’apparat d’une race guerrière, le Peuple Sacré est socialement bien plus avancé qu’il ne le parait. Et si chaque printemps les nobles locaux invitent leurs vassaux à partir en guerre contre leurs voisins, les affrontements sont en fait très peu sanglants et ressemblent plutôt à des matchs de hockey joués avec un peu trop d’enthousiasme. Le perdant de la “guerre” est tenu de verser un tribut au vainqueur… ce qui signifie généralement qu’il paye les frais de la gigantesque fête qui se déroulera pendant les trois jours qui suivent. Il n’y a pas eu de véritable guerre sur Maîtrefoyer depuis 75 ans.

Le Peuple Sacré est courageux, et s’il n’aime pas répandre le sang, c’est pour des raisons esthétiques. Il sera difficile de faire croire des histoires concernant un Empire cruel et impitoyable, car cette nation est persuadée qu’une civilisation avancée ne peut avoir qu’à vivre en paix.

A l’exception du Roi-Dieu – qui a de bonnes raisons de se méfier des étrangers – le Peuple Sacré se montrera extrêmement avec les “barbares hors-monde”, et leur proposera maints réjouissances, repas et libations, jusqu’à ce que les personnages en soient malades.

Du point de vue technologique, le Peuple Sacré est arriéré. Sa civilisation est approximativement au niveau de celle de l’Europe médiévale… épées et boucliers, constructions de bois et de pierre, chariots à traction animale, taux élevés de mortalité infantile, conditions d’hygiène précaire, etc. Les hommes-lézards seront impressionnés par la technologie des personnages mais pas au point d’en éprouver de la crainte.

Peuple Sacre

Star Wars - Morituri te salutant Yelina